hit counter

Meta Tag Generator

Touchepasmaroche-mere: L'EDITO Touchepasmaroche-mere: L'EDITO

  •     ACCUEIL    
  •     L' EDITO    
  • L'EDITO

    DIRIGER C’EST PREVOIR


    © Par Olivier ALERS



     Publié le 30 Avril 2018 


    Comme souligné pratiquement à chacun des éditos, les actions des autorités ont mis en évidence, que celles-ci, généralement sont plus autant orientées par la stratégie de communication que dans les réalisations concrètes plus faciles à dire qu’à faire.
    Comment expliquer, avec les nombreux bataillons de spécialistes des divers ministères, qu’il n’y a pas eu d’anticipation pour éviter les conflits qui couvaient depuis longtemps, aux dires des syndicats. Ce n’est pas le premier cas où nos institutions sont prises en défaut, par un excès d’incompréhension ou pire par l’indifférence des ministères concernés face aux crises sous-jacentes à répétition que connaît notre pays.

    Inquiétant et paradoxal car sur le papier le monde politique, de la finance, de l’administration nécessite un cursus universitaire de haut niveau pour pouvoir prétendre exercer une fonction dans ce monde, réservé aux élites de la nation.
    Nous sommes donc en droit de penser et de croire à la compétence de ce personnel.
    Certainement ! Mais encore faut-il que le détenteur d’une de ces fonctions soit pourvu des qualités et de l’expérience requises pour assurer cette responsabilité.

    Jusqu’à présent, le décalage reste grandissant face aux crises récurrentes qui assaillent les citoyens, et aux réponses déficientes en général, de ces détenteurs de pouvoir. Simplement, la majorité des citoyens attend encore jusqu’à présent de ceux qu’ils élisent, honorent leurs engagements. C’est la base du lien fondamental de confiance qui unit les citoyens à leurs élus.

    Aujourd’hui là aussi, la problématique est que l’engagement syndical conventionnel, n’est plus en adéquation ni en phase avec les solutions nationales et surtout internationales.
    C’est le « marché global » qui dicte les ajustements et les modifications qui doivent être prises. La réalité syndicale c’est d’anticiper ces orientations par conscience et compétence :
    Soit pour les combattre ! Soit les accompagner ! Soit les modifier !
    C’est sa Responsabilité, sa Fonction, et son Rôle.
    Mais l’immobilisme et l’ignorance ne sont plus une excuse !
    Là encore pour masquer cette triste réalité, la technique employée est la communication de crise qui manipule et transforme l’information réelle par toutes les parties de ce jeu de poker menteur.

    Dans notre communauté et le monde où nous vivons, informé à la minute, ceux qui nous dirigent, s’opposent, se combattent ne peuvent se défausser de ne pas avoir su ou de ne pas avoir pu. Encore faut il, qu’ils aient la volonté et le courage d’assumer leurs missions.
    Dans le cas contraire, c’est à nous citoyens en conscience d’en tirer les conséquences.


    C’est le Principe même de la Démocratie pour qu’elle perdure !



    NOUS DEVONS CHANGER NOTRE FAÇON DE PENSER POUR CHANGER NOTRE FAÇON D'AGIR POUR CHANGER NOTRE AVENIR; C'EST NOTRE SEUL SOLUTION


    lesintouchables1901@gmail.com
    www.touchepasmaroche-mere.blogspot.fr



     



    Partager en 1 clic :
    Imprimer ou télécharger en PDF cet article :
    Print Friendly and PDF

    Aucun commentaire :

    Enregistrer un commentaire